URBSFA

Comment atteindre un groupe cible auquel on n’a pas l’habitude de s’adresser? C’est la question que nous a posée l’Union royale belge de football (URBSFA) dans le cadre de sa campagne “Love Football”. Ce projet avait pour ambition d’encourager les filles âgées de 5 à 12 ans à se mettre au football. Nous savions qu’envoyer un communiqué de presse aux rédactions en espérant que les journalistes le publient n’allait pas servir à grand-chose. Par contre, nous avions beaucoup plus de chances de faire mouche en suivant les quarte principes suivants.

kbvb
kbvb

Choisir le média préféré du groupe cible

Quels sont les programmes télévisés favoris des filles de 5 à 12 ans? Karrewiet et Les Niouzz. Du lundi au vendredi, ces programmes passent en revue l’actualité en s’adressant à un public très jeune. Il s’agissait donc du canal idéal pour atteindre ces filles, leurs parents et les écoles et pour les encourager à s’inscrire à “Love Football”. 

Donner la primeur

Pour accroître nos chances, nous avons décidé de donner la primeur de cette nouvelle à Karrewiet et aux Niouzz. Nous les avons contactés bien à l’avance et leur avons laissé le soin de décider la date de la diffusion de cette nouvelle. Ainsi, les rédactions ont eu suffisamment de temps pour s’approprier notre récit. Croyez-moi, cela en valait la peine!

Avertir les autres rédactions un jour à l’avance

Nous avons également informé les autres médias de notre groupe cible. Mais seulement un jour à l’avance. Les journaux Het Laatste Nieuws et Sudpresse ont ainsi eu la possibilité de rédiger en premier un article sur le sujet. Les émissions matinales des radios MNM, Q-Music et Joe FM ont contacté quelques Red Flames ou ont planifié une interview en studio le lendemain.

Rechercher une perspective régionale et enregistrer une chouette vidéo

Après avoir diffusé le message le soir en prime time à la télévision et le lendemain dans la presse écrite et à la radio, nous avons envoyé le communiqué de presse à tous les autres médias. Nous avons veillé à ce qu’il y ait toujours un angle régional fort et nous avons fait enregistrer des vidéos par des danseurs locaux pour que tout le monde puisse faire la danse de “Love Football”.

Ce projet a ainsi retenu toute l’attention qu’il méritait.

Vos experts

Ann Van Mullem
Ann Van Mullem

Business Manager

Bert Bouserie
Bert Bouserie

Content Manager

Ken Standaert
Ken Standaert

PR Consultant

Catherine Haquenne
Catherine Haquenne

PR Consultant

Sander Vanlouwe
Sander Vanlouwe

PR Consultant

Discover our service

Back to top