window.dataLayer = window.dataLayer || []; function gtag(){dataLayer.push(arguments);} gtag('js', new Date()); gtag('config', 'UA-1529441-85');

23/06/2021

Ceci n’est pas une conférence de presse

Training & Coaching

La semaine dernière, j’ai donné un atelier à 15 communicants du secteur public. L’un d’entre eux était Katleen Deraymaeker, responsable de la communication de Digitaal Vlaanderen. Elle est venue avec une mission en tête: se préparer pour une grande conférence de presse sur le certificat vaccinal du Covid qui l’attendait cette semaine-là.

L’organisation de conférences de presse a été largement abordée au cours de l’atelier. En insistant sur le constat que les conférences de presse ne sont plus de vraies conférences de « presse ».   

En effet, auparavant, vous organisiez des conférences de presse pour les journalistes. Ces derniers traduisaient ensuite votre présentation pour le grand public par le biais d’articles ou de reportages TV et radio. Cette époque est révolue. Une conférence de presse, surtout s’il s’agit d’une actualité importante, devient de plus en plus un événement diffusé en direct. Elle est diffusée à la minute par des sites d’information en ligne, tels que Le Soir.be et autres. 

Une conférence de presse n’est donc plus une présentation où seuls les journalistes viennent regarder et écouter les informations mais c’est de plus en plus une présentation que le grand public peut suivre en direct. Cela signifie que toute l’information parvient aux téléspectateurs/auditeurs/lecteurs en Belgique de manière brute, sans être filtrée. 

Cela présente bien entendu des avantages! Votre information sera dévoilée au grand public sans barrière. Et si c’est bien fait, cela peut être très convaincant.  

Néanmoins, l’exercice est difficile. Vous ne vous adressez plus à des journalistes qui vont analyser et filtrer l’information. Vous devez donc désormais adapter votre contenu pour un public beaucoup plus large. Et un public qui est impliqué rapidement est impitoyable lorsqu’il s’agit de présentations illisibles ou complexes (rappelez-vous la conférence de presse de l’ancienne Première ministre Sophie Wilmès). Ce public partage aussi largement son opinion directement sur les réseaux sociaux et cela peut terriblement nuire à la bonne image de votre entreprise. 

C’est une raison de plus pour ne pas organiser une conférence de presse de manière classique mais d’en faire un véritable événement live. Il est donc important de répondre au préalable à des questions telles que: qui suivra votre conférence de presse, qui parlera, quel sera votre message principal et comment rendre les choses plus visuelles?  

Katleen, la responsable de la communication qui participait à notre atelier, m’a demandé si je pensais que sa conférence de presse sur le certificat vaccinal du Covid allait être diffusée en direct par les médias. Ma réponse était positive. Toute la Belgique veut bien entendu savoir selon quelles conditions on pourra voyager et été… donc oui, il y a de fortes chances que cette conférence de presse soit partagée en live sur les sites d’information en ligne. Katleen a réalisé qu’elle devait davantage se préparer et a même quitté l’atelier plus tôt. Elle avait encore du pain sur la planche car sa conférence de presse était devenue beaucoup plus « importante » qu’elle ne le pensait. Ou quand la réalité rattrape la théorie d’un atelier! 

Back to top