14/10/2020

Communication de proximité : ne pratiquez pas la politique de l’autruche

Reputation management

On sous-estime trop fréquemment la communication de proximité ou on lance la discussion trop tard, souvent pour diverses raisons stratégiques. Jusqu’à ce que le quartier apprenne la nouvelle dans la presse. Cela inspire peu confiance. Un bon conseil: communiquez! Agissez au bon moment, faites passer le bon message et utilisez les canaux adéquats.

N’attendez pas

Les gens sont toujours méfiants face au changement, surtout lorsqu’ils ont lieu près de chez eux. N’attendez pas qu’un comité de quartier voit le jour pour faire échouer votre projet. Discutez de préférence avec le voisinage et les autorités avant de faire une grande communication. C’est la seule façon de maîtriser le projet et son appréhension.

Adoptez un langage humain

Courants dans le secteur immobilier, des termes techniques comme PES ou DEDI ne sont pas toujours connus du grand public. De même, les experts utilisent souvent un jargon que ne comprennent pas la plupart des riverains ainsi que d’autres parties prenantes privées. Communiquez de préférence de manière compréhensible, par souci de transparence.

Donnez un visage à votre projet

La communication de proximité porte souvent sur les briques ou la construction d’un nouveau bâtiment dans un environnement familier. Ne vous contentez pas de parler du béton et des briques, donnez un visage à votre projet, un point de contact: quelqu’un à qui les gens peuvent poser leurs questions, comme un médiateur.

Faites appel à des ambassadeurs

N’hésitez pas à chercher des « tierces parties crédibles » qui donneront davantage de poids à votre histoire. Pensez à des experts qui vous soutiennent ou à des riverains, des commerçants ou des échevins qui croient au projet ou qui sont simplement ravis qu’un nouvel espace voit le jour. En tant qu’ambassadeurs, ils pourront convaincre les autres de la valeur ajoutée de votre initiative pour le quartier.

Créez vos propres réseaux médiatiques

La communication de proximité, ce n’est pas simplement rédiger un communiqué de presse ou organiser une réunion de quartier. Créez vos propres réseaux médiatiques: pensez à un journal régional dans lequel vous pouvez présenter le projet, donner quelques informations intéressantes ou montrer comment vous ferez face à l’inoccupation temporaire. Vous pouvez également enregistrer une vidéo informative que vous diffuserez sur les réseaux sociaux. Cela vous donnera aussi plus de poids!

Back to top