Technologie bepaalt media van de toekomst

10/03/2020

La technologie profile les médias de demain

Digital communication Media relations

Reuters vient de publier son rapport annuel Journalism, Media and Technology Trends qui décrit ce que l’année 2020 réserve à l’industrie médiatique à l’échelle mondiale*. En voici les principales conclusions. Une chose est sûre: l’avenir des médias sera fortement marqué par la technologie.

La crédibilité, un élément crucial

L’avenir du journalisme est compromis. Du moins, c’est ce que craint la majorité des 233 digital leaders de médias, sondés par Reuters. D’autant plus, depuis que des représentants politiques essaient de miner la crédibilité de certains médias. Néanmoins ceux-ci montent au front. Les journalistes vérifient deux fois plus la fiabilité des informations reçues. Les lecteurs le savent et l’apprécient. Du coup, ils continuent à s’informer auprès d’eux.

D’autres ressources que la publicité

Les entreprises médiatiques ont compris qu’elles ne pouvaient plus se contenter uniquement des revenus volatiles de la publicité. Il s’agit aujourd’hui de convaincre le lecteur et de le fidéliser. Cela requiert des investissements, mais 73 % des captains of the media industry sont convaincus de leur rentabilité à terme. Quelque 50 % des répondants soulignent même que la hausse des revenus liés au lectorat suffit à faire grimper le chiffre d’affaires. D’ailleurs, 35 % misent sur la publicité et le reader revenue

Les technologies de rupture

Les big data aideront les médias à assurer leurs revenus grâce à la collecte et à l’utilisation de quantités astronomiques de données liées au lectorat. D’autres technologies de rupture sont aussi amenées à jouer un rôle de plus en plus important. Ainsi, les médias plus traditionnels feront davantage coïncider leur offre d’information et les profils d’auditeur ou de lecteur de leurs différents utilisateurs. En outre, près de 52 % des répondants estiment que les initiatives reposant sur l’intelligence artificielle vont prendre de l’ampleur dans le monde des médias.

La popularité des podcasts

Enfin, 2020 devrait être l’année de la percée décisive de l’audiojournalisme. De l’autre côté de l’océan, les podcasts sont déjà extrêmement populaires. Ici, ils n’en sont encore qu’à leurs prémices. Néanmoins, près de 53 % des répondants soulignent l’importance de cet outil pour les médias. Les journaux De Standaard et De Tijd ainsi que la VRT comptent déjà des audiologues dans leurs rangs. Les autres médias devraient prochainement leur emboîter le pas. Et si les entreprises s’y mettaient aussi pour partager leur actualité?

* Aucun Belge n’a participé à ce sondage.

Back to top